Ma bibliothèque

Ma lecture du moment

Couverture du livre S'adapter ou mourir

S'adapter ou mourir

de Antoine RENAND

Quelques livres

Couverture du livre Léviatemps

Léviatemps

de Maxime CHATTAM

À trop désirer la mort, on finit par trouver pire... Paris, 1900. L'Exposition universelle bat son plein. Mais loin des artères lumineuses, au cœur de la ville, c'est un sang noir qui bat au diapason. Et coule inexorablement, au rythme des crimes commis par un tueur... diabolique. Plusieurs filles de joie, déjà, en ont été victimes. Choqué par l'immobilisme de la police, l'écrivain Guy de Timée arpente les rues sordides, et même les égouts, dans sa traque insensée du monstre. Chaque minute compte... et tue. " Cette fascination pour les instincts primaires chez l'humain lui permet de réussir, cette fois encore, le double pari d'une lecture divertissante bien ancrée dans un fond qui pose question. Un auteur à suivre, où qu'il aille. "

Couverture du livre La mésange et l'ogresse

La mésange et l'ogresse

de Harold COBERT

22 juin 2004. Après un an d'interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari, " l'Ogre des Ardennes ". Il sera condamné à perpétuité. Celle que Michel Fourniret surnomme sa Mésange reste un mystère : victime ou complice ? Instrument ou inspiratrice ? Mésange ou ogresse ? En faisant résonner la voix de Monique Fourniret jusqu'aux tréfonds de la folie, la traque de ces deux monstres révèle un diabolique face-à-face avec les enquêteurs.

Couverture du livre Le premier jour

Le premier jour

de Marc LEVY

Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce qu’on croit savoir de la naissance du monde. Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre...

Couverture du livre Rouge karma

Rouge karma

de Jean-christophe GRANGE

Hervé, Jean-Louis et Nicole auraient pu être des héros de Mai 68. Ils seront bien mieux : les héros de leur propre destin. Alors que Paris est à feu et à sang, que la Vème République vacille sur ses fondations, le corps d’une jeune fille est retrouvé, nu, mutilé, dans une position de yoga. Jean-Louis attaque l’enquête – il est flic. Hervé et Nicole le secondent – ils sont les amis de la victime. Maos, hippies, yogis... Tout y passe. Le trio interroge, tâtonne, et bientôt trouve : le mobile des meurtres – car il y en a eu d’autres – est au bout du monde, en Inde. De Calcutta à Bénarés, les aventuriers remontent le temps et l’espace, jusqu’à, enfin, découvrir la stupéfiante vérité sur les rives du Gange, parmi les palais délabrés et les morts qui brûlent. C’est tout ? Non : le mot de la fin, celui qui donnera toute sa cohérence à l’histoire, sera prononcé à Rome, sous les dorures et la pourpre du Vatican... Hervé, Jean-Louis et Nicole auraient pu être des enfants de leur siècle. Ils seront bien mieux : les enfants de leur propre karma.

Couverture du livre Surface

Surface

de Olivier NOIREK

Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture. Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier... Comment se reconstruire dans de telles conditions ? Mais voilà que soudain, les squelettes des enfants disparus vingt-cinq ans plus tôt, enfermés dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier...

Couverture du livre Of course

Of course

de Franz BARTELT

Si on en juge par l'ardeur qu'ils déploient dans la littérature policière, les tueurs en série ne manquent d'imagination. Mais, depuis trop longtemps, ils négligent le fer à cheval. Pourtant, cette arme par destination leur offrirait une chance de se distinguer. L'assassin qui traverse, en un galop furtif, les pages de ce roman, a eu l'idée d'en user avec adresse, mettant en émoi et en échec les forces de l'ordre, trop souvent tirées de leur peu féconde léthargie par ses crimes nocturnes. Mais dans la petite ville qui sert de décor à cette histoire où boire est le seul remède à la mélancolie, un apprenti détective désœuvré, qui a tout d'un héros de roman, a décidé de résoudre l'énigme… Cravachant des phrases aussi parfaites qu'insolites, ciselant des réflexions qui mériteraient la postérité – « s'il suffisait de tousser pour avoir un orgasme, tout le monde serait tuberculeux » -, Franz Bartelt, étalon du polar surgi des forêts ardennaises, pur-sang du roman au trot inimitable, nous offre avec Of course le tiercé dans l'ordre. Y renoncer serait presque un crime.

Couverture du livre Marie-madeleine, le livre de l'elue

Marie-madeleine, le livre de l'elue

de Kathleen MAC GOWAN

Maureen, journaliste américaine, arpente les ruelles de la vieille Jérusalem quand un énigmatique marchand lui glisse une bague au doigt. Aussitôt, elle est assaillie par des "visions" : elle perçoit des signes, entend des voix. Qui est cette femme, belle et éplorée, qui lui rend visite depuis un autre monde ? Que cherche-t-elle à lui dire ? Maureen vient de plonger sans le savoir au cœur de l'énigmatique légende de Marie Madeleine... En se lançant sur les traces de la prostituée des Évangiles en pays cathare, la jeune femme découvre un mystérieux château au centre d'un véritable jeu de piste. Dans ces lieux étranges, tout peut devenir un indice à décrypter, une énigme à résoudre. Pourquoi Maureen se sent-elle constamment menacée ? Quel est cet incroyable trésor, si secret, si sacré, qu'il a déjà coûté la vie à des centaines de personnes... et que seule l’Élue peut découvrir ?

Couverture du livre C'est arrivé la nuit

C'est arrivé la nuit

de Marc LEVY

"Ils sont hors la loi mais ils œuvrent pour le bien. Ils sont 9. Ils sont amis, partagent leurs secrets, affrontent les mêmes dangers. Et pourtant ils ne se sont jamais rencontrés, jusqu'au jour où… C’est arrivé la nuit, une course folle et terrifiante dans les rues d’Oslo, Madrid, Paris, Tel-Aviv, Istanbul et Londres. Et un pari dangereux : s’attaquer à la vilenie du monde.